Publié par : fsivry | 13 décembre 2015

Le 12 déc. , 20 000 personnes à la Tour Eiffel !

Point d’orgue des 3 rassemblement organisés ce samedi à Paris contre le réchauffement climatique,

Nous étions, vous étiez, 20 000 dans les grandes chaînes humaines qui ont entouré le Champs de Mars, de la Tour Eiffel aux Invalides ce samedi après-midi, pour décréter « l’état d’urgence climatique ».
Ce rassemblement était organisé à l’initiative des collectifs : 
Amis de la Terre France, Alternatiba, Action Non Violente COP21, Attac France, Bizi!, Confédération Paysanne, Coordination de l’Action Non-Violente de l’Arche, Coordination Nationale Pas Sans Nous, Droit Devant !!, Ecologistas en Acción, Emmaüs Lescar Pau, End Ecocide, Mouvement pour une Alternative Non-Violente, UNEF et Via Campesina.

Champs de Mars le 12 déc 2015 (1)20 000 personnes décrètent l’état d’urgence climatique !

« Des die-in, banderoles en feu et beaucoup de pancartes alertaient sur le fait que la COP21 mène le monde vers le dépassement du seuil gravissime des +3°C, c’est-à-dire vers une situation d’emballement incontrôlable et irréversible du climat.

« Et un, et deux, et trois degrés, c’est un crime contre l’humanité »,  ont scandé les manifestants. Ils ont aussi appelé   à laisser les combustibles fossiles dans le sol, à en finir avec les paradis fiscaux pour financer  la justice climatique et  la solidarité avec les pays déjà durement touchés par  l’exode des réfugiés climatiques. Ils ont aussi mis en avant les  alternatives pour  créer des emplois climatiques, une agriculture paysanne et durable, une finance au service de l’environnement et des humains. »


+ 3°C, crime contre l’humanité !

Alternatiba, une nouvelle génération debout et déterminée pour le climat :

« Jon Palais, porte-parole d’Alternatiba, a appelé à “décréter l’Etat d’urgence climatique ». Face au manque d’ambition et de mesures concrètes des gouvernements, c’est désormais à la société civile de gagner des batailles décisives sur le climat dans les quelques années à venir. Il nous faut continuer à  développer les alternatives qui sont déjà à notre portée, mais aussi empêcher les projets climaticides et les fausses solutions en agissant de manière non-violente et déterminée et en entrant en désobéissance civile. ”

La COP21 a trahi ses promesses, nous sommes en état
d’urgence climatique !

Changeons le système, pas le climat !

Pour lire l’article complet : 20 000 personnes décrètent l’état d’urgence climatique


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :