Publié par : fsivry | 13 juillet 2014

Aménagement IVRY-Port

L’association Ivry sans toi(t) nous communique l’appel ci-dessous. Si vous voulez adhérer à l’association : http://ivrysanstoi.wordpress.com/bulletin-dadhesion/

IVRY-PORT : «Oui à l’aménagement,
Non au déménagement.»

Depuis bientôt près de 3 ans, l’association « Ivry sans toi(t) » se bat pour que les personnes qui résident dans le quartier Ivry Port puissent se maintenir dans le quartier et pour que les personnes ne se fassent pas spolier. Pour la plupart, le logement constitue les économies d’une vie.

Le projet « Ivry Confluences » n’a pas suffisamment tenu compte des habitants actuels. Le slogan « l’humain d’abord » n’a pas été appliqué dans ce quartier.  Les inquiétudes que nous formulions il y a près de 3 ans déjà, se réalisent  pour les plus faibles socialement ainsi que ceux n’ayant aucun contact avec les élus qui dirigent cette Ville.

En adhérant à l’association « Ivry sans toi(t)
http://ivrysanstoi.wordpress.com/bulletin-dadhesion/

vous participerez à l’effort de maintien d’un des derniers quartiers populaires
et non moins sympathique de la première couronne de Paris.
Vous serez informés de nos actions et vous entendrez un discours différent
de celui appris par cœur par les spécialistes de la communication de la Ville.

Quelques questions pour comprendre:

–    Comment les propriétaires vont-ils pouvoir rester sur place, sachant que les prix de vente proposés pour leurs biens par la SADEV 94 sont bas, et que les prix d’achat des nouvelles constructions sont bien plus élevés ? Les accords « amiables » des personnes asphyxiés et forcés de vendre ne leur a, pour la plupart, pas permis de conserver un logement à Ivry. Ces accords amiables sont aussi amiables que les accords entre une centrale d’achat et des petits agriculteurs.

–    Comment vont être relogés les locataires aux petits revenus, sachant que le nombre de logements vraiment sociaux qui vont être construits ne représentent que 15% des constructions de logements prévus ? La mairie reste muette ou répond à coté, conscient que le résultat est le relogement d’un échantillon minimum des locataires.

–    Aurons-nous encore notre place dans le quartier, au vu des hausses des prix du mètre carré et des  loyers que le projet va entraîner ? Les quelques échanges que nous avons eu avec les promoteurs démontrent que les prix sont de moins en moins maîtrisés, et que la spéculation est organisée par la Ville, par l’intermédiaire de son aménageur et  profite aux promoteurs.

–    Comment la mairie va-t-elle permettre aux petits commerces de proximité de retrouver des locaux dans le quartier, où réside leur clientèle et sachant que certains ont plusieurs dizaines d’années d’ancienneté dans le quartier ?

–    Pourquoi prévoir la construction de 50% des surfaces en activités économiques quand on connaît le nombre de bureaux vides déjà existants et que 5000 personnes sont en demande de logement social dans la ville ?

–    Si ce projet est fait pour les habitants d’Ivry, pourquoi ne pas continuer (et renforcer) l’effort de réhabilitation des immeubles vétustes plutôt que de démolir des îlots entiers, dont beaucoup de bâtiments sont en très bon état ?

–    Alors que certains d’entre nous, ne seront directement pas touchés par le projet que dans 5 ou 10 ans, comment éviter que nos logements se dégradent encore (le propriétaire ni le locataire n’ayant intérêt à investir dans de gros travaux dans un logement voué à la destruction) ?

A toutes ces questions, la mairie se maintient dans le déni ou convoque des débats à côté des « questions qui fâchent ». Nous faisons partie de l’intérêt général et un projet d’utilité publique ne doit pas se faire au détriment des personnes impactées par le projet.

 


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :