Publié par : fsivry | 20 janvier 2011

FINANCES SOLIDAIRES – Débat le 25 janvier 2011 à 20h00

Face aux banques et aux spéculateurs financiers, des alternatives plus solidaires existent …

 Venez en débattre avec les acteurs de la société coopérative de finances solidaires (la NEF)  à l’invitation du groupe ATTAC Ivry-Charenton

 Mardi 25 janvier à 20h

 Salle Voltaire (place Voltaire, à Ivry sur Seine -métro Mairie d’Ivry)

« Avec la complicité des états, les banques, les financiers, les spéculateurs nous tondent la laine sur le dos, provoquant catastrophes sur catastrophes, aggravant les inégalités et la pauvreté. Il existe des tentatives pour inventer des alternatives plus solidaires dans le monde financier.

 Oui, on peut agir … et de deux façons

 1 – En vue des prochaines élections,

 Exiger des partis qui se réclament de la gauche qu’ils  s’engagent, dans leur programme, à prendre, dès leur arrivée au gouvernement, un certain nombre de mesures. Sur ce sujet il existe une grande convergence entre les associations comme ATTAC ou les Amis de la Terre, des syndicats et des organismes comme la NEF. « Solidaires Banques », par exemple, l’exprime ainsi : « Il faut socialiser la totalité du système financier, en le plaçant sous le contrôle public non seulement de l’Etat mais également des représentants des salariés, des clients, des entreprises, des associations et des collectivités locales. En effet, l’épargne, le crédit et la monnaie ont le caractère de biens publics et la stabilité financière relève d’une mission d’intérêt général. » D’autres l’expriment différemment… mais tous convergent sur des exigences comme la suppression des paradis fiscaux….. 

Il est important que nous soyons nombreux à nous emparer de ce débat pour produire un large consensus et trouver les  moyens de peser réellement sur le comportement de ces partis lors des prochaines échéances électorales.

2 –nous pouvons nous passer des banquiers spéculateurs  

Les acteurs de la NEF nous expliqueront, le 25 janvier, la réalité de la finance éthique aujourd’hui, ses principes et ses buts ; la place de la NEF dans cet ensemble, ses principes et son fonctionnement.

Ils nous montreront comment, dès aujourd’hui, la NEF permet de nous impliquer dans le développement d’initiatives utiles, sociales, écologiques et solidaires à l’opposé des banques

 spéculatrices dont on connaît les méfaits. Ils nous parleront aussi du projet de banque éthique européenne qui pourrait, dans les prochaines années, nous permettre de nous passer de la majorité des banques actuelles qui n’hésitent pas à utiliser les paradis fiscaux pour permettre à leurs clients les plus aisés d’échapper aux lois et aux impôts.

Ainsi pourrons-nous agir tout de suite à notre niveau pour plus de justice. « 

(Source : ATTAC  groupe IVRY-CHARENTON)

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :