Publié par : fsivry | 15 avril 2018

Invitation rencontre littéraire_mardi 17 avr.

La Librairie SCOP « Envie de Lire » vous annonce :

Le Collectif argentin pour la Mémoire et le collectif Malgré tout, en partenariat avec les éditions Otium ont le plaisir de vous convier à une rencontre avec Angel de la Calle à l’occasion de la parution française de son roman graphique « Peintures de guerre » :


le mardi 17 avril 2018 à 19h
à la Maison de l’Amérique latine

217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris
(Métro : Solférino, RER : Musée d’Orsay.)

« Peintures de guerre » est paru en Espagne, au Mexique, à Cuba, en Italie et en Argentine. C’est désormais le lecteur francophone qui pourra découvrir ce roman-fresque, qui restitue avec brio les combats et les rêves d’une génération de militants et d’artistes latino-américains qui durent affronter le tristement célèbre Plan Condor. Avec « Peintures de guerre », Angel de la Calle contribue avec talent à la lutte, toujours indispensable, contre l’oubli et le révisionnisme.

Comme l’écrit Paco Ignacio Taibo II à propos de « Peintures de guerre » : « Cela faisait des mois que je n’étais pas tombé sur l’une de ces œuvres qui vous change la vie, vous la rend meilleure. »

La présentation sera suivie d’un échange avec le public.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Passez le mot, soyons nombreux !

L'équipe de la Librairie SCOP "Envie de Lire"
16 rue Gabriel Péri - 94200 Ivry-sur-Seine
01 46 70 35 03 / 
www.enviedelire.fr
mail : enviedelire@no-log.org
Facebook : www.facebook.com/Librairie.Envie.de.lire/
Publicités

Le Comité ivryen pour la santé et l’hôpital public avec de nombreuses associations partenaires vous proposent une

réunion information-débat sur les EHPADs
(Etablissements d’hébergement pour pers. âgées dépendantes)

conditions d’accueil et conditions de travail

le 12 avril 2018 à 20h
à l’Espace Robespierre (salle 2)

2, rue Robespierre -94200 IVRY s/ SEINE (M° Mairie d’Ivry

L’incinération des déchets présente des risques pour la santé des habitants à Ivry (et alentour) : perturbateurs endocriniens, polluants cancérigènes, etc.

Notre article du 27 mars vous rappelait ces dangers, et le Collectif 3R (Réduire, Recycler, Réutiliser) vous conviait à un réunion publique d’information :

Jeudi 5 avril 2018 à 19h
Salle Robespierre

2 rue Robespierre 94200 Ivry-sur-Seine
(Métro Mairie d’Ivry ou RER C Ivry-sur-Seine)

Pour lire l’article complet : https://fsivry.wordpress.com/2018/03/27/incineration-des-dechets-et-sante_reunion-publique-le-5-avril/

Venez nombreux le 5 avril à Robespierre !

Le Collectif « 3R » (Réduire, Recycler, Réutiliser) vous invite à une réunion publique sur les dangers des « perturbateurs endocriniens, polluants cancérigènes, etc ».

Mais qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien? Comment agit-il sur notre santé? Quelle interaction avec les autres polluants? Quel est le rôle des particules fines? Comment s’en prémunir?

Pour en savoir plus, le Collectif 3R organise une

Réunion publique d’information

Jeudi 5 avril 2018 à 19h
Salle Robespierre

2 rue Robespierre 94200 Ivry-sur-Seine
(Métro Mairie d’Ivry ou RER C Ivry-sur-Seine)

avec :
André CICOLELLA, président du Réseau Environnement Santé, qui a réussi à faire interdire le Bisphénol A dans les biberons et milite pour des « villes et territoires sans perturbateurs endocriniens ».
Philippe CHAMARET, directeur de l’Institut éco-citoyen de Fos-sur-Mer, institut qui mène un travail scientifique remarquable notamment sur les particules ultrafines et les effets cocktail des polluants industriels.

Rôle des perturbateurs endocriniens

Les habitants d’Ivry-sur Seine et des communes avoisinantes vivent sous les rejets polluants des cheminées de ce qui a été longtemps le plus gros incinérateur de déchets d’Europe (capacité 700 000 t).

Seuls quelques uns des produits toxiques qui s’échappent dans l’air que nous respirons sont réglementés, dont les dioxines chlorées, et encore les normes sont-elles définies selon des critères techniques autant que sanitaires. L’OMS par exemple ne fixe aucune limite acceptable aux dioxines qui sont des polluants cancérigènes et des perturbateurs endocriniens. Associés à la baisse de qualité du sperme, aux malformations congénitales, à une puberté précoce, à l’obésité ou à l’autisme, «les perturbateurs endocriniens ne sont pas des substances comme les autres, rappelle André Cicolella, le président du RES (Réseau Environnement Santé). Il faut les éliminer à la source, car on ne peut pas les gérer par la dose. »

Le Collectif 3R (Réduire, Réutiliser, Recycler) regroupe les associations
favorables aux solutions alternatives à l’incinération.

Il réclame depuis plusieurs années au Comité de suivi de site de l’usine Ivry-Paris XIII la surveillance régulière des nouveaux polluants, non encore réglementés, comme les particules fines et ultrafines, ainsi que les dioxines bromées. Celles-ci, qui se forment par combustion des retardateurs de flamme présents dans de très nombreux produits du quotidien (plastiques, tissus, mousses, électronique,…) sont des toxiques aussi puissants que les dioxines chlorées. La seule mesure que nous avons pour Ivry date de 2013, et était très inquiétante: elle dépassait de 3 à 4 fois le niveau réglementaire des dioxines chlorées.

Venez nombreux le 5 avril pour vous informer
et échanger
avec 3R et ses invités !

Voir l’affiche : Soirée 3R « Incinération des déchets et dangers »

Suivre 3R :     http://collectif3R.org       collectif3R@gmail.com      twitter.com/Collectif3R         facebook.com/Collectif3R

 

Publié par : fsivry | 25 février 2018

Accueil-hébergement immigration_Rassemblement le 9 mars

Le CIVCR (Collectif Ivryen de Vigilance Contre le Racisme et pour l’aide aux sans-papiers) appelle, avec d’autres associations du Val-de-Marne (RESF, ASSOUEVAM, LDH, MRAP, CTSPV, ATTAC, Romeurope, FCPE) et des organisations syndicales (CGT 94, Solidaires 94, FSU 94) à un

RASSEMBLEMENT

Vendredi 9 mars 2018 à 17h30

Devant la Préfecture de Créteil
pour le
Retrait du projet de loi Collomb–Macron
asile-immigration.

DROIT INCONDITIONNEL À L’ACCUEIL ET AU SÉJOUR !

Par un nouveau projet de loi, le gouvernement veut aggraver encore la situation des réfugiés, des travailleur·euse·s et jeunes scolarisé·e·s sans papiers qui résident en France.

Il veut :

-Porter la durée d’enfermement en centres de rétention de 45 à 90 jours, voire plus ;
– Systématiser les expulsions des débouté·e·s du droit d’asile et des migrants qui sont passés par d’autres pays européens ;
– Empêcher la quasi-totalité des régularisations des travailleur·euse·s, jeunes et familles sans papiers ;
– Réduire le délai de recours contre les refus de séjour à quinze jours ;
– Généraliser les audiences au tribunal par vidéoconférence au mépris des droits de la défense et du caractère public des audiences.

Voir le tract  CIVCR_Appel au rassemblement 9 mars 2018 (Tract)

Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’examen des situations administratives dans l’hébergement d’urgence !!!

Vendredi 19 Janvier 2018

Dès qu’il a eu connaissance de la circulaire du ministre de l’Intérieur et du ministre de la Cohésion des territoires du 12 décembre 2017 relative à l’examen des situations administratives dans l’hébergement d’urgence, le Défenseur des droits a adressé au ministre de l’Intérieur une demande d’explications et une mise en garde, considérant en première analyse que cette instruction remettait en cause le principe fondamental de l’inconditionnalité de l’accueil dans l’hébergement d’urgence inscrit notamment à l’article L. 345-2-2 du Code de l’action sociale et des familles.

Il a par ailleurs été saisi le 18 décembre dernier par la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) et 26 associations, ainsi que par SOS Racisme puis, le 26 décembre, par le maire de Grande-Synthe.

Dans le cadre de l’examen contradictoire de ces réclamations, le Premier ministre a répondu le 11 janvier à la lettre du Défenseur des droits au ministre de l’Intérieur.

Sur la base de l’analyse de la circulaire, des réclamations et de la réponse du gouvernement, le Défenseur des droits publie ce jour une décision,
par laquelle
il recommande au gouvernement de retirer la circulaire du 12 décembre.

Le Défenseur des droits fonde sa recommandation sur trois principales observations :

–  Le seul critère pour la mise en œuvre de l’accueil inconditionnel dans l’hébergement d’urgence est la vulnérabilité des personnes, sans que puisse être prise en compte la régularité du séjour, contrairement à ce que prévoit la circulaire.
– L’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) n’a pas vocation à exercer, dans l’hébergement d’urgence relevant du cadre de l’action sociale, le contrôle administratif qu’il assure dans le dispositif national d’accueil des demandes d’asile et des réfugiés relevant de sa compétence. La légalité de son intervention, sans autorisation ni contrôle juridictionnel, apparaît dès lors incertaine.
– Enfin, le recensement des personnes étrangères présentes dans l’hébergement d’urgence envisagé dans la circulaire, se heurte aux règles de confidentialité qui s’appliquent aux données sensibles telles que la nationalité et la situation au regard du séjour des étrangers dans les conditions fixées par la loi « informatique et libertés ».

Le Défenseur des droits demande au gouvernement de rendre compte des suites données à cette recommandation dans un délai de deux mois, conformément aux dispositions de l’article 25 de la loi organique n° 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits.

Publié par : fsivry | 18 février 2018

A la librairie « Envie de lire »_Rencontre 20 fév.

La librairie SCOP « Envie de lire » et « Une charrette pleine d’étoiles »,
l’association des ami-e-s de la librairie,
vous donnent rendez-vous autour du livre

« Young Lords. Histoire des Black Panthers latinos » (1969-1976) »

(Editions L’échappée (avec la contribution de Claire Richard), 2017 )

mardi 20 février à 19 h 30

à la librairie « Envie de lire »
16 rue Gabriel Péri – 94200 Ivry-sur-Seine (métro ligne 7 – RER C – vélib 42010)

Jusqu’à maintenant, on n’avait pas grand-chose de traduit en français à se mettre sous la dent pour documenter les mouvements de libération latinos des années 70-80 aux Etats-Unis. C’est donc avec envie, intérêt et plaisir que l’on a dévoré ce petit livre sur les « panthères portoricaines », regroupant des entretiens, des documents d’archives (photos et extraits de journaux) et quelques bonnes feuilles de contextualisation historique (Editions L’échappée, 2017).

Trois décennies après, déplaçons-nous à quelques blocks de là, du côté du “Spanish Harlem” des années 70, “El Barrio” (le Quartier), comme l’appelaient ses habitants majoritairement portoricains. Alors que Noirs et Latinos sont durement frappés par les politiques racistes et capitalistes, la consommation de drogues dures, l’abandon des services publics des quartiers pauvres dans lesquels ils se trouvent confinés, de jeunes femmes et hommes, à l’instar des Black Panthers en Californie, se rassemblent et créent la Young Lord Organization.

Bien que créée initialement à Chicago, c’est à New York que l’organisation connait un élan considérable, et que ses membres tenteront de s’organiser et de répondre aux besoins immédiats et quotidiens des populations pauvres et immigrées (de East Harlem et au-delà) : se battre pour l’accès à la santé et aux soins (dépistages de la tuberculose, programmes de sortie de la toxicomanie), contre les logements insalubres et pour le droit à une existence digne, tout en poursuivant leur engagement résolument antiraciste, anticapitaliste, internationaliste et féministe (lutte pour l’indépendance de Porto-Rico, contre les violences sexistes, solidarités avec d’autres peuples en lutte…).

Salsa ou jazz, les luttes sont les mêmes,
venez donc en apprendre un peu plus sur ces « jeunes seigneurs » !

la librairie SCOP Envie de lire
01.46.70.35.03
www.facebook.com/Librairie-coop%C3%A9rative-Envie-de-Lire-366712530079655/

Publié par : fsivry | 12 février 2018

Réunion publique ATTAC_16 fév.

Le Collectif Attac Ivry-Charenton-Vitry-Alfortville vous invite à débattre

Vendredi 16 février à partir de 19h30
« QUELLE SOCIETE VOULONS-NOUS ? »

Réunion publique à l’ « Espace Robespierre »

(Pl. de la République – M° Mairie d’Ivry)

Débat public introduit par Gus Massiah membre du conseil scientifique d’ATTAC et
du Conseil international du Forum Social Mondial

avec la participation du comité de soutien de Notre dame des Landes 94, la LDH Ivry-Vitry-Charenton, l’UL Solidaires Paris-5ème-13ème /Ivry, le collectif 3

Accueil apéritif à 19h30, et à 20h, le débat :

Peut-on…

– accepter la mort de tant de personnes en Méditerranée, leur mise en esclavage par les mafias libyennes, … ou doit-on respecter le principe fondamental de la République : « Fraternité » ?
– dépenser un milliard pour alimenter les profits de Vinci avec la construction d’un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes en aggravant la catastrophe climatique, ou vivre et produire de façon respectueuse de l’écologie comme l’expérimentent les occupants de la ZAD ?
– travailler toutes et tous 32 heures par semaine, pour faire ce qu’il serait nécessaire de faire et qui n’est pas fait… ou sortir encore un train de lois qui va augmenter terreur du chômage et précarité, pour que les gros actionnaires puissent continuer à s’en mettre plein les poches ?
– laisser vides le Val de Grâce et tant d’autres bâtiments en chassant les sans-abris qui tentent de les occuper avec le DAL, ou appliquer la loi de réquisition ?
– dépenser 2 milliards pour reconstruire un incinérateur polluant à Ivry au seul profit des actionnaires de Suez environnement, Vinci et compagnie, ou développer beaucoup plus d’emplois, en dépensant beaucoup moins, avec une vraie politique de réduction des déchets ?

Aidons-nous mutuellement à y voir plus clair
en participant à ce débat
avec chacun(e) notre expérience et notre réflexion

Voir l’affiche : ATTAC_réunion publique le 02 02 18 au Robespierre (affiche)

Publié par : fsivry | 29 janvier 2018

Rappel : REPAIR Café à Ivry : 4 fév. 2018 !

Le prochain Repair Café à Ivry aura lieu le

4 février 2018

à la ressourcerie « La Pagaille »

(15 Rue Ernest Renan – 94200 Ivry sur Seine)

Le principe du Repair Café est que des réparateurs bénévoles essayent de réparer l’objet apporté, avec la personne qui l’apporte. Nous ne garantissons pas que nous pourrons le réparer et en cas de réparation nous ne garantissons pas que cela fonctionnera.

On apporte au Repair Café les objets qui ne fonctionnent plus ou en mauvais état : grille-pain, lampes, sèche-cheveux, vêtements à raccommoder, ordinateurs, téléphones portables, vélos, jouets,…

En préconisant la réparation, le Repair Café incite à réduire les montagnes de déchets. Réparer ne permet pas seulement d’économiser de l’argent, mais aussi de précieuses matières premières, et contribue ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

A la fin d’un Repair Café, nous pesons les objets réparés qui ainsi échappent à l’incinération.

MERCI de lire ce qui suit ! Nous sommes par ailleurs toujours à la recherche de réparateurs qui constituent le cœur de notre projet (s’inscrire sur : https://frama.link/repaircafeivry)… N’hésitez pas à relayer notre appel !

L’événement Facebook est ici : https://www.facebook.com/events/2091197687828936/

Lire la Charte du Repair Café ? (document en .pdf)
repaircafeparis.fr/wp-content/uploads/2015/09/charte_RCP_27082015.pdf

Meilleurs voeux à tou(te)s !

Pour le « REPAIR CAFE » d’hiver à Ivry, l’équipe organisatrice cherche toujours des bénévoles…

Rappel : le dernier Repair Café Ivry du 2 juillet 2017 à la recyclerie « la Pagaille » a été un succès. Essentiellement grâce à vous réparateurs. Merci !

C’est pourquoi nous aimerions en organiser un autre à l’hiver 2018 toujours à La Pagaille au 15 rue Ernest Renan à Ivry-sur-Seine.

Nous cherchons donc une date afin d’organiser cet événement. Nous vous proposons :

le 28 janvier ou le 4 février ou le 11 février 2018.

Nous sommes toujours en recherche de réparateurs bénévoles,  donc n’hésitez pas à en parler autour de vous et à leur communiquer ce message. Ci-dessous, le lien pour indiquer quand vous êtes disponible, afin que nous puissions choisir une date qui convient au plus grand nombre : https://framadate.org/repaircafeivry3lapagaille

Merci beaucoup et à très bientôt !

Alexis et Alexandre pour l’équipe du Repair Café Ivry.

La librairie SCOP « Envie de lire » nous communique :

La fin de l’année approche et les livres (ainsi que les libraires!) sont d’humeur festive chez Envie de lire ! Tout plein d’idées et de conseils pour vos cadeaux ou vos lectures à venir, et ce pour tous les goûts !

Bonne nouvelle : nous serons ouverts
les dimanches 17 et 24 décembre jusqu’à 18h30 !

Alors venez nous voir, discuter, flâner, boire un chaud café ou un choco !

Et puis ce week-end, il y a aussi :

Après la semaine d’exposition de ses dessins originaux, du lundi 11 au dimanche 17 décembre,

venez retrouver KENJI ABE

samedi 16 décembre à partir de 15h30

lors d’un goûter-dédicace organisé par
l’association des ami(e)s de la libraire « Une Charrette pleine d’étoiles »

« Les trois Gibbons » est le premier album de Kenji ABE publié en France chez la très belle maison d’éditions MEMO (qui publie entre autres Malika Doray, que nous avons déjà invitée dans nos murs).

Pas de surplus dans les pages, c’est épuré. Et afin de mieux ressentir cet aspect, lors de la fabrication les couleurs ont été imprimées en ton direct. « Direct » est un mot bien trop dur pour retranscrire ce qui ressort de l’univers de Kenji.

Il s’adresse aux plus jeunes, sans les bousculer, tout en douceur… C’est duveteux comme un gibbon, enfin ce que l’on peut en imaginer !

Les nouvelles aventures des trois singes ont été éditées cet été : « Les trois Gibbons et le petit crocodile ». L’occasion pour leur créateur de passer à la librairie pour une Carte Blanche.
Durant cette semaine, Kenji nous dévoile les originaux des deux albums, mais pas que.

Et mon petit doigt m’a dit qu’il y aurait certainement des originaux à la vente…

A vos agendas donc.

Librairie SCOP Envie de lire
16 rue Gabriel Péri – 94200 Ivry-sur-Seine
(métro 7 – RER C – vélib 42010)

Tél : 01.46.70.35.03

Older Posts »

Catégories